Vidéos virales sur le web et marketing des territoires

Publié le par Vincent Gollain

logo-unruly-media.jpg

Unruly Media est spécialisée dans le marketing au moyen des vidéos virales sur Internet. Dorota Smaggia, directrice de la jeune filiale française, et Scarlett de Courcier ont accepté de répondre au questions de Marketing Territorial.

1. Pouvez-vous nous décrire votre société et vos activités ?

Unruly Media est spécialisée en matière de distribution et du marketing au moyen des vidéos virales sur le web et notamment sur les réseaux sociaux. Bien que notre expertise porte principalement sur la vidéo virale, nous pouvons distribuer pratiquement tout type de contenus, depuis des jeux, jusqu'aux applications, par exemple pour iPhone.

 

2. Pourquoi avoir choisi de vous implanter en France et plus particulièrement à Paris ?

Unruly Media a démarré son activité en Angleterre en 2006. Après avoir acquis une belle expérience et véritablement donné son titre de noblesse à la communication virale, nous été sollicités à l'international et nous avons établi des relations dans de nombreux pays. La France est notre premier bureau en dehors du Royaume-Uni et ce n'est évidemment pas un hasard. La vidéo sur Internet est en train d'exploser en France, la blogosphère est exceptionnellement active, nous prévoyons que le marché français sera en 2010 très porteur pour la communication publicitaire virale. L'exemple d'une des campagnes pour lesquelles nous avons réalisé le seeding viral - les bébés roller d'Evian - entrée au Livre des records 2009 - est probablement annonciatrice de l'importance que revêt la communication avec le web social à l'initiative des marques. 


3. Les campagnes de vidéos virales ciblées peuvent-elles s'appliquer à des stratégies marketing de territoires ? Quelles formes peuvent-elles prendre ?

 Absolument ! Les campagnes en faveur d'un message pour un territoire sont particulièrement indiquées dans un univers où le ciblage est très important. Soit le message vise la communauté du territoire - dans ce cas les messages seront principalement proposés dans le périmètre du territoire; soit on vise la promotion du territoire - et le message s'adresse de manière nationale et/ou internationales - et dans ce cas il sera également proposé aux communautés extérieures.

Les formes peuvent être multiples - en fonction des résultats attendus : vidéo virale, billets et articles, création de contenu par les bloggers, opérations sur les réseaux sociaux, exposition sur Twitter... Selon l'objectif visé - Unruly propose une solution spécifique.

 

4. Avez-vous déjà menées des expériences dans ce sens ? Où peut-on les visionner ?

 Nos études de cas se trouvent ici : http://fr.unrulymedia.com/etude-de-cas/

 

5. ces campagnes sont souvent financées par des grandes entreprises. Sont-elles accessibles à des collectivités territoriales qui ont des moyens plus limitées?

Excellente question ! La communication virale est tout à fait accessible puisque les campagnes peuvent démarrer à partir de budgets très modestes. Elles peuvent parfois avoir un impact également dans les médias traditionnels, c'est le 'second effet Unruly :D' - lorsque le buzz fait son effet sur Internet, c'est une excellente chose - et c'est garanti par Unruly. Parfois la communication Internet attire l'attention des médias traditionnels, c'est le bonus ! 

 

6. Enfin, quelles recommandations feriez-vous à des territoires souhaitant rédiger un cahier des charges pour passer de telles prestations ?

 Une recommandation très simple - réfléchir aux effets escomptés. Le cahier des charges -  Unruly peut s'en charger, en tous les cas être force de proposition, à partir du moment où l'Annonceur exprime ses priorités : obtenir un couverture éditoriale sur un évènement, attirer du trafic sur son site, obtenir un nombre de visionnages d'une vidéo promotionnelle. 


Propos recueillis en mars 2010.

Publié dans Paroles d'Experts

Commenter cet article