Mauvais goût pour le Jura ?

Publié le par Vincent Gollain

logo-jura-l-inattendu.jpg
 
 
On ne parle que de cela. La pub du Comité du tourisme du Jura fait le "buzz" et crée la polémique.
 
 
Cette campagne radio s'inscrit dans la stratégie définie lors du lancement de la marque "Jura, l'inattendu" en avril 2011. Comme l'indiquait l'année dernière le journaliste du Bulletin des communes : "Les responsables du tourisme Jurassien ont ainsi voulu souligner que leur département est relativement connu à travers sa dimension géographique mais qu'il n'est pas assez attractif pour provoquer l'envie de s'y arrêter. L'objectif est de combattre le déficit important d'image dont souffre le Jura et de provoquer la surprise en venant le visiter" ( source).

Côté provocation, c'est réussi. Il suffit de lire l'article de Chiennes de Garde pour s'en convaincre. La pub du Jura est jugée ainsi : ringarde, tentative de personnification du Jura en femme-objet, sexiste, etc. L'Association donne d'ailleurs sur son  site les voies et moyens de protester contre cette campagne.

Le débat s'est naturellement déporté rapidement sur Internet. Un forum a été créé par  Newsring pour permettre à tous de débattre. La page Facebook de Jura Tourism se fait l'écho des avis des Internautes. Les commentaires sont assez unanimes : Bof, bof, bof ... et pourquoi , pourquoi, pourquoi ?

Ce qui est certain c'est que cette initiative rate complètement les buts de toute campagne publicitaire :
- Faire connaître l'offre territoriale : la fréquentation du site a du augmenter mais est-ce vraiment des prospects qui visitent le site ?
- Convaincre et persuader que l'offre territoriale répond aux attentes : même remarque
- rendre le territoire attractif et agréable : c'est plutôt l'effet inverse qui est en phase d'être atteint
- faire essayer l'offre produit : no comment dans le contexte de cette publicité
- créer une relation durable et de confiance : c'est râté auprès d'une bonne partie de la cible et qui plus est auprès de prescripteurs.

On va voir comment les commanditaires de cette campagne vont réagir dans les prochains jours à ce vif débat. Comme indiqué au moment du débat lors de la dernière réunion du  Club Marketing territorial de l'ADETEM : il faut être très réactif sur Internet et notamment dans les réseaux sociaux. L'exemple de la polémique née de la photo de l'homme nu ( article de synthèse) du catalogue en ligne de La Redoute a été fortement commentée et finalement très (trop?) bien gérée (cf. étude).  Un exemple à méditer pour le Jura ?

Plus :
- le  reportage de France 3 Franche-Comté
- article fort bien fait de France 3 résumant la polémique

Publié dans actualités

Commenter cet article