Marketing Territorial VS Marque d'un Territoire

Publié le par Vincent Gollain

l-eaudel-agglo_RVB.jpg

 

 

Acte III de la décentralisation, fléchage électoral des élus au sein des EPCI, exécutifs en nombre contraint, représentation des oppositions municipales, nouveaux schémas de coopération intercommunale … les sujets d’actualité ne manqueront pas pour les secondes rencontres nationales de la communication intercommunale les 13 et 14 février, organisées par Cap’Com, l’ADCF, Epiceum, l’IAU (Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la région Île-de-France) et la CAECE à la CCI de l’Essonne.

Un atelier sera consacré au marketing territorial :

 

« Marketing territorial VS marque de territoire ? »

Le jeudi 14 février après-midi,

 

Quelle stratégie de communication et d’attractivité économique les intercommunalités ont-elles fait le choix de développer ? ( Inscription)

Certaines peuvent s’appuyer sur une identité historique, sociale et culturelle qui sans pour autant dupliquer le territoire géographique de leur découpage institutionnel, contribue à construire une image qualitative. D’autres inscrivent leur action dans un contexte de neutralité identitaire, avec des contours évolutifs sans véritable visibilité externe pour les investisseurs. Pour autant, toutes sont dotées de la compétence en développement économique qui impose de mettre en place des dispositifs efficients de communication en matière d’attractivité territoriale.

Dans le même temps, on observe un double mouvement général : un nombre croissant de collectivités territoriales développent une innovation de leur service public local, afin de contribuer à cette attractivité multi-facettes et reprennent en gestion directe des services publics locaux, jusque là objets d’une Délégation de Service Public.

La communauté d’agglomération Evry Centre Essonne a choisi de mettre en perspective sa démarche de marketing territorial et l’innovation de son service public : la reprise en gestion directe de la distribution de l’eau potable a donné naissance à la création de la régie « l’eau de l’agglo ». Elle a ouvert ses portes depuis le 1er janvier 2013 afin de permettre un meilleur accès à une ressource essentielle pour les populations et acteurs économiques du territoire.


affiche-eau-de-agglo.jpg

Cette eau potable, précieuse, porte les valeurs de l’innovation du service public, et sa proximité avec les usagers, mais bien au-delà, le territoire comporte en son sein de nombreuses attaches avec l’eau : la Seine, l’économie de la croissance verte avec des entreprises travaillant dans ce domaine (Watchfrog, magPie Polymers, APB environnement …), la recherche à Genopole®, le port, le projet Promenade de Seine et euro-vélo route des pèlerins, le patrimoine historique et industriel (anciennes industries papetières), les aqueducs de la Vanne et du Loing, les étangs du golf, lacs, les sculptures d’art contemporain, la coopération décentralisée au Mali avec un programme sur l’assainissement …

L’eau fait partie de notre paysage, de notre identité et de notre attractivité ; elle fera l’objet d’un dossier spécial « Développement économique & eau » dans le prochain magazine économique (mars 2013)  évryagglo entreprendre.


Article proposé par Mme Albine Villeger ( blog)

Publié dans Bonne Pratique

Commenter cet article