Les capitales mondiales du divertissement

Publié le par Vincent Gollain

new-york-nov-2008-293.JPG

 

A l'occasion de son quatrième anniversaire, le magazine Beyond de Korean Air a édité un numéro spécial (octobre 2010, volume 49) dans lequel un jury international a retenu plus de 60 tendances en matière de divertissement dans les capitales mondiales.

 

Ce référentiel classe New-York très en tête avec 9 tendances retenues telles que le développement de tables de tennis de table, la multiplication d'oeuvres d'art dans les espaces publics ou le retour de bières locales.

 

Londres, avec 7 tendances nouvelles, vient en second. Le jury y a retenu le développement de restaurants sur les toits, la naissance d'un restaurant digital ou l'introduction d'un système public de vélos en libre-service (équivalent au Vélib parisien).

 

Paris se classe en 3ème position avec les villes de Pékin, Tokyo et Tel Aviv. Trois tendances ont retenu le jury : les émissions culinaires comme "un dîner presque parfait" ou "Masterchef", Dinner in the sky (dîner suspendu place de la Concorde) ou l'espace culturel Louis Vuitton.

 

Bien entendu, ce référentiel n'est pas un classement mondial objectif des villes globales. Néanmoins, il semble que le jury ait retenu assez souvent des actions en liens avec l'architecture et les actions d'animation urbaine à forte visibilité internationale. Un numéro à consulter par les marketeurs territoriaux qui veulent promouvoir leurs villes en mettant en avant les atouts en matière de divertissement.

 

Publié dans Résultats

Commenter cet article