Futur en Seine on Tour, une opération de marketing international de l’Ile-de-France dans l’industrie digitale

Publié le par Vincent Gollain

flyer

 

L’ARD Paris Ile-de-France et le pôle de compétitivité Cap Digital Paris Region ont initié une opération marketing novatrice en septembre – octobre 2010. : Futur en Seine on Tour. Plusieurs autres partenaires ont contribué à la réussite de cet événement : les Pôles de Compétitivité Advancity et System@tic, la Région Ile de France, l’Etat français et la Mairie de Paris. Pour Séoul, une collaboration efficace a été mise en place avec l’agence de développement Paris Développement, Ubifrance, la Chambre de Commerce de Paris (CCIP), l’Agence pour la Promotion de la Création Industrielle (APCI) et l’Observer du Design pour constituer une action de promotion élargie intitulée « Rendez-vous @ Seoul Design 2010 ». A Tokyo, la DGCIS, la mission économique et le gouvernement japonais ont apporté leurs soutiens.

 

D’où vient cette opération ? Lors de l’élaboration de plan d’actions attractivité de l’Ile-de-France (P2A) issu du SRDE, les nombreux acteurs économiques mobilisés ont constaté collectivement que l’Ile-de-France est statistiquement l’une des toutes premières concentrations mondiales de science et technologie, mais que la région souffre également d’un très fort déficit de notoriété à l’échelle mondiale. Malgré des succès reconnus, c’est également le cas dans l’industrie digitale, notamment dans les pays asiatiques. Dans ce contexte, afin d’améliorer la visibilité internationale de l’Ile-de-France, l’ARD et Cap Digital ont décidé de mettre en place un road show international destiné à promouvoir les compétences franciliennes auprès de deux pays clés dans ce domaine technologique : le Japon (Tokyo) et la Corée (Séoul). Une opération de moindre envergure a également été menée en juillet à Shanghai durant l’exposition universelle.

 

inauguration officielle

 

En s’appuyant sur les enseignements et la logique éditoriale de l’édition 2009 de Futur en Seine Paris, Futur en Seine on Tour a poursuivi six objectifs :

 

-          Projeter, hors de France, un mini-éco-système complet d’acteurs de l’industrie digitale c'est-à-dire des entreprises (Grandes et PME), des établissements publics, des écoles, des projets étudiants et des accompagnateurs du développement économique (fédération professionnels, organismes d’Etat ou des collectivités territoriales)

-          Promouvoir les savoir-faire, compétences, produits et services des acteurs participants auprès de prospects locaux

-          Sensibiliser les entreprises asiatiques du design numérique aux atouts de Paris Ile-de-France pour une implantation en Europe

-          Élargir les liens de coopération technologique avec les entreprises et associations locales

-          Développer les liens croisés entre les communautés numériques de l’Ile-de-France et d'Asie

-          Préparer l’accueil en Ile-de-France d'acteurs asiatiques pour l’édition 2011 du Festival Futur en Seine.

 

affiche

 

Concrètement l’événement Futur en Seine on Tour s’est appuyé sur la mise en place des actions complémentaires suivantes :

 

-          L’organisation d’un lieu d’exposition utilisant des événements professionnels locaux en lien avec la thématique digital : World Design Capital à Séoul et la Digital Content Expo à Tokyo. Dans les deux cas, des lieux prestigieux avec une forte identité en matière de créativité et l’innovation ont été sélectionnés par les organisateurs : le Kring à Séoul et le Musée Miraiken à Tokyo où se déroulait la DCE.

-          Des rendez-vous Business to Business proposés aux exposants avec, pour Séoul, des partenariats spécifiques avec Samsung et LG

-          Des ateliers et conférences pour échanger les réflexions et expériences

-          De la mise en valeur du potentiel créatif régional avec l’envoi de projets d’étudiants labellisés par un jury

-          Des moments d’échanges informels et formels (conférences et networking party) avec certains prospects commerciaux, les autorités locales, les représentants de la France et la communauté française installée

-          L’identification de lieux et partenaires clés pour les participants.

 

vue miraiken

Vue du Miraiken, Tokyo, à droite 

 

Kring

Le Kring, Séoul 

 

Les deux éditions de Séoul puis Tokyo ont permis de montrer un autre visage de la France, moins centrée sur les clichés traditionnels et plus orientée vers les technologies digitales, les éco-systèmes de croissance et la créativité. Il est encore trop tôt pour mesurer toutes les retombées économiques, mais les premiers retours apparaissent très favorables.

 

 

nao miraikan et fens

 

Plus :

-          site de Futur en Seine

-          fil d’actualités lors de l’opération Séoul (jour 1, jour 2, jour 3, jour 4)

-          fil d’actualités lors de Tokyo (CR 1, CR 2)

 

Commenter cet article