Etude Ernst and Young sur l'attractivité française et européenne

Publié le par Vincent Gollain

LaBaule_date10.jpg 

 

 

Où en sont l'attractivité française et européenne ? La World Investment Conference de la Baule a traité ce sujet la semaine dernière.

 

Quels constats ?

 Le jeu économique mondial est en train de changer et l’Europe doit s’adapter. Comme le synthétise Euronews : "Dans la redistribution des cartes opérée par la crise, les grandes économies émergentes ont été bien servies et misent de plus en plus gros en Europe. Les investissements directs chinois ont ainsi augmenté de 30% en 2009, au point de devenir la troisième source la plus importante de créations d’emplois. Ces entrepreneurs de ces nouveaux pays, de ces nouvelles économies, viennent chercher en Europe de la technologie, une certaine sophistication pour leurs produits, peut-être acquérir des marques, de nouvelles compétences qu’ils n’avaient pas sur leurs bases historiques, explique Marc Lhermitte, auteur du rapport sur l’attractivité de l’Europe. (...)  A la Baule, les Européens espèrent ainsi qu’un euro moins fort permettra d’enraciner la croissance, paramètre indispensable à l’investissement."

 

Selon le baromètre européen d'Ernst and Young : les grandes économies européennes ont relativement bien maintenu leur capacité à attirer les investissements en 2009 : le nombre de projets recensés au Royaume-Uni n’a diminué que de 1 % alors qu’il a augmenté en France, en Italie et en Allemagne de respectivement 1 %, 4 % et 7 %.
Parmi les autres gagnants, figurent aussi la Russie, l’Ukraine et la Turquie, qui - à rebours des tendances observées chez leurs voisins d’Europe de l’Est - ont tous enregistré une augmentation du nombre de projets d’investissements recensés en 2009. A l'avenir, les décideurs internationaux perçoivent encore l’Europe occidentale comme une région attractive (38 %) pour s’y implanter et investir - ils la classent en deuxième position derrière la Chine (39%) - ils sont plus sceptiques quant à l’attractivité de l’Europe centrale et de l’Est – une région qui arrivait pourtant au second rang mondial en 2009. Cette année, son taux d’attractivité a chuté de 42 % à 24 %.

Concernant l'attractivité française, avec 529 projets accueillis en 2009, la France reste sur la 2ème marche du podium européen, derrière le leader incontesté, le Royaume-Uni mais devant l’Allemagne qui se rapproche. «  Valeur refuge » pour les investisseurs, la France a pu stabiliser le nombre de ses nouvelles implantations (+1%) au sein d’une Europe occidentale moins solide (-7%). Elle sauve même la mise en termes de nouveaux emplois (+2%) dans un contexte de morosité. Toujours selon Ernst & Young, les investisseurs internationaux transmettent l’image d’une France plus influente dans son enceinte économique historique — l’Europe — que sur le champ mondial de l’attractivité. Ainsi, interrogés sur le principal concurrent de l’Hexagone, 39% des 208 investisseurs de l’échantillon citent l’Allemagne, suivie par le Royaume-Uni.
Or, à la même question concernant l’Allemagne, les investisseurs désignent des puissances mondiales : les États-Unis (29%) en tête, puis le Royaume-Uni (13%) et la Chine (10%). De même, au sujet du Royaume-Uni, ils placent la France loin derrière les deux leaders mondiaux :les États-Unis (39%) et l’Allemagne (20%).

A l'échelle des grandes régions européennes, le classement des implantations recensées par Ernst and Young est le suivant :

classement-villes-europeennes-2010-selon-E-Y.jpg

 

Cliquer ici pour télécharger le baromètre de l'attractivité française.

 

Cliquer ici pour télécharger le Communiqué de Presse d'Only Lyon commentant les résultats de la Capitale des Gaules dans le classement précédent.

 

Pour mieux connaître la WIC, l'interview de Jean-Bernard Guerrée, son CEO (mai 2010) :

 

 

Publié dans Etudes

Commenter cet article

Dominique Maeker 19/12/2012 14:03

Le rapport "Doing Business 2013" de la Banque Mondiale apporte de nouveaux éléments sur l'attractivité de la France et son image économique vis à vis des investisseurs étrangers. Pour en savoir
plus : http://www.staminic.com/blog/image-france-international