Belle affluence à Reims pour Cap Com

Publié le par Vincent Gollain

cap-com-accueil.JPG

 

 

Malgré des conditions climatiques un peu difficiles en France, les professionnels de la Communication territoriale et du marketing des territoires étaient venus en nombre à l’événement annuel de Cap Com à Reims comme l'illustre la photo ci-après : 

 

conference-cap-com.JPG

 

 

Cap Com, c'est une multitude d'activités possibles, y compris la diffusion en direct d'émissions de radio :

 

radio-cap-com.JPG

 

J’étais présent cette première journée du 1er décembre pour présenter Hubstart Paris dans le cadre de l’après-midi consacrée aux marques territoriales.

 

Cette session a été introduite par le professeur Georges Lewi, spécialiste reconnu des marques (site, voir notamment sa bibliographie). Son intervention était extrêmement riche.

 

georges-lewi.JPG

 

 Voici quelques unes des idées tirées de son propos :

-          les marques territoriales peuvent s’inspirer des pratiques développées en entreprise du fait des enjeux de compétition.

-          Les marques créent de la valeur

-          Les marques territoriales ont 3 fonctions : transactionnelle, identitaire et aspirationnelle.

-          La logique « vertueuse » de la marque et du « branding » s’appuie sur une différence perçue comme une préférence pour une partie de la cible. Dit autrement, les compétences territoriales peuvent être valorisées par la marque pour créer une différence perçue répondant à une préférence pour les cibles retenues qui sont donc prêtes à payer plus. L’effet d’adresse peut illustrer ce phénomène. La Silicon Valley est coûteuse mais offre aux entreprises une différence perçue telle qu’elles sont prêtes à supporter le surcoût.

-          La marque s’appuie sur éléments tangibles et intangibles

-          La marque naît généralement d’une rupture

-          Une marque forte repose sur de la notoriété, de la fidélité et des preuves concrètes du positionnement.

 

L’atelier suivant a rassemblé plus d’une centaine de personnes (la salle débordait), preuve de l’intérêt des territoires pour ces démarches. Plusieurs intervenants se sont succédés pour présenter leurs expériences respectives de branding : Xavier de Fouchécour de Beaurepaire sur la notion de territoire, le maire d’Epernay avec la démarche du G 10, Hubstart Paris (présentation), l'agence régionale de bretagne pour sa future marque, le conseil général de l'Aisne pour sa campagne "L'aisne it's open", Invest in Reims  (souvent citée ici) et la Créativalley (Nord Pas de Calais). Cette table-ronde était animée par Christophe Le Bret.

Publié dans Conférence

Commenter cet article