ALBI : du classement Unesco à la démarche de promotion

Publié le par Vincent Gollain

LOGO-ALBI-babf0.png

 

Le classement, le 31 juillet 2010, de la Cité épiscopale d'Albi a offert une visibilité nouvelle pour Albi  et une opportunité exceptionnelle de développement territorial. La reconnaissance mondiale accordée à Albi a élargi encore plus le champ des possibles. Ce classement est considéré comme un point de départ pour les acteurs locaux et notamment la Ville d’Albi. En effet, comme nous avons eu l’occasion de l’écrire, l’obtention d’une prestigieuse reconnaissance ne suffit pas à être durablement attractif ( cf. article). Il faut profiter de cet effet d’opportunité par l’engagement d’une politique marketing.

 

Les États généraux locaux organisés par la Ville d'Albi en automne 2010 ont permis de mobiliser les acteurs autour de l’idée que la Cité épiscopale est en soi un élément important d'attractivité et que l'Albigeois a d'autres atouts comme la vie culturelle, la qualité de l'enseignement supérieur et de la recherche, le tissu économique, l'innovation, un cadre de vie préservé...

affiches.png

Ces États généraux ont été le point de départ d'une démarche de promotion élaborée collectivement et présenté sur  le site Internet développé pour l’occasion ( voir ici l’explication du logo). La stratégie repose sur la constitution d’un réseau d’ambassadeurs de la Ville. Eléments intéressant, la démarche de promotion ne se limite pas à l'aspect touristique, mais vise également à renforcer la visibilité du territoire en matière de développement durable et à attirer des entreprises, salariés et étudiants.

 

On pourra noter la création d’un  Comité d’éthique, démarche originale au regard d'autres expériences françaises et étrangères.

 

1800743432_5324157dce.jpg

(c) Flick

 

 

Plus :  télécharger le document de présentation.

Commenter cet article