Etape 2 de la méthode : analyser les marchés

Publié le par Marketing territorial

Réf : la démarche de marketing territorial, séquence 1, étape 2

Une fois l'équipe dédiée constituée et dotée en moyens, il va s'agir de procéder à l'analyse des marchés. Les marchés de la mobilité, qui nécessitent une politique marketing au service de l'attractivité du territoire sont au nombre de quinze (cf. graphique ci-après). Chacun d'entre eux peut également être décomposé, et plus particulièrement celui portant sur la mobilité des entreprises.

les 15 marchés - mars 2013



Traditionnellement, les agences de développement, offices de tourisme et marketers territoriaux se sont intéressés au marché de l'entreprise mobile et du tourisme. Depuis plusieurs années, avec la mobilité généralisée des facteurs de production et des individus, on a pu assister à l'élargissement des stratégies marketing à de nouveaux marchés tels que les grands événements d'affaires, les talents, les consommateurs ou encore les retraités.


A noter qu'avec le développement des univers virtuels, de nouveaux marchés se créent potentiellement : avatars, e-business, e-organisateurs de forums, etc. Progressivement les analyses de marchés se déploieront, pour créer des stratégies marketing afin d'attirer des internautes sur les sites de promotion, mais surtout pour attirer des activités virtuelles avec des retombées économiques bien réelles dans le territoire.

A cette seconde étape, le marketeur territorial doit définir les grands marchés sur lesquels il souhaite mobiliser ses moyens d'analyse afin d'évaluer la possibilité de positionner ultérieurement son territoire ou pas. Ma préconisation est simple : débuter par une sélection limitée de marchés à analyser en prenant par exemple un marché mature, un marché en développement et un marché pour lequel les marketeurs territoriaux s'interrogent sur son développement et/ou ses ressorts.

 
Suite : étape 3

 

Article mis à jour en décembre 2013

Publié dans méthode

Commenter cet article