Attractivité résidentielle : Grand Paris Sud entre dans la course

Publié le par Vincent Gollain

(c) Grand Paris Sud, 2021
(c) Grand Paris Sud, 2021
(c) Grand Paris Sud, 2021
(c) Grand Paris Sud, 2021
(c) Grand Paris Sud, 2021

(c) Grand Paris Sud, 2021

La Communauté d’Agglomération de Grand Paris Sud, située à 30 kilomètres au Sud-Est de l’Ile-de-France, a lancé il y a quelques jours sa campagne d’attractivité résidentielle dont l’objectif est d’attirer les cadres parisiens. 
L’origine de cette stratégie réside dans l’analyse des conséquences des confinements sur les comportements des habitants des grandes villes, et notamment pour Grand Paris Sud, des habitants du Grand Paris. En effet, un nombre croissant d’entre eux aspire désormais à vivre dans une zone moins densément peuplée, dans un logement plus grand avec un accès sur l'extérieur. Le journal Le Monde titrait d’ailleurs, il y a quelques mois, un article sur le retour du pavillon de banlieue. 
La stratégie de Grand Paris Sud vise surtout le « segment de marché des cadres » en se basant sur des études qui indiquent que, s’ils avaient le choix, huit cadres parisiens sur dix préféreraient vivre dans une ville moyenne plutôt que dans une grande ville. Et plus de 84 % d’entre eux souhaiteraient quitter le stress et les transports surpeuplés de la capitale pour accéder à un cadre de vie plus serein, dans un logement plus grand et moins cher. Pour montrer qu’il existe une offre alternative qui n’induit pas de tout quitter comme les offres proposées par d’autres territoires français, l’agglomération de Grand Paris Sud s’appuie sur la profondeur du marché de l’emploi francilien en indiquant clairement dans ces outils de communication que «  partir en province signifie bien souvent quitter son travail sans avoir l’assurance d’en trouver un autre ». 
La stratégie de Grand Paris Sud consiste donc à proposer aux Grands Parisiens d’avoir la possibilité de vivre à la campagne sans s’éloigner des commodités citadines tout en restant proche de Paris… et de leur job ! C’est pour cette raison que la campagne de marketing territorial s’appuie sur le slogan « changez de vie, pas de boulot » en jouant sur un ton humoristique pour attirer l’attention. Les visuels sont diffusés dans des quartiers ciblés de Paris (abribus, métro et sacs à baguette) et sur les sites immobiliers Bienici et Le bon coin. Les personnes potentiellement intéressées sont guidées à se rendre sur la rubrique « Changez de vie, pas de boulot » du site Internet de Grand Paris Sud.  Elles y trouvent de nombreuses informations pratiques et attrayantes qui ont été classées en six catégories : présentation, « c’est possible », « changez d’air », « avant mon installation », « à l’arrivée » et « après mon installation ». Une belle application de la technique du « parcours client » chère aux marketeurs. 
 

(c) Grand Paris Sud, Site Internet, Février 2021

(c) Grand Paris Sud, Site Internet, Février 2021

Une initiative intéressante qui se conjugue avec la construction de la stratégie d’attractivité économique (inter)nationale engagée par l’agglomération de Grand Paris Sud début 2021 avec l’ensemble des partenaires et des acteurs économiques du territoire. Celle-ci poursuit deux objectifs : améliorer l’image économique du territoire et renforcer sa performance dans trois premiers Domaines d’Activités Stratégiques (Bioéconomie, Industrie et Gaming/numérique). Une démarche à suivre !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Anonyme 17/02/2021 16:19

Je souhaite vous partager mon ressenti sur cette campagne de marketing : si l'intention est juste, les visuels choisis pour l'illustrer sont à revoir car ils ne sont ni inclusifs (le cadre parisien est-il uniquement une personne blanche ?) ni représentatifs du cadre de vie de ce territoire (les visuels pourraient s'appliquer à n'importe quel territoire).