A l’aune d’une ère Covid qui dure, territoires ruraux et villes moyennes vont-ils gagner le combat de l’attractivité ?

Publié le par Vincent Gollain

A l’aune d’une ère Covid qui dure, territoires ruraux et villes moyennes vont-ils gagner le combat de l’attractivité ?

Au moment où la crise sanitaire de la Covid-19 s’installe dans la durée, avec ses conséquences économiques et sociales, nombre de français urbains s’interrogent. Quels sont les intérêts de vivre dans une grande ville ? Avec l’accélération de la mise en place du télétravail n’est-ce pas le moment de quitter les grandes métropoles au profit de villes plus petites, mais plus vivables ? Les spécialistes de l’immobilier résidentiels observent ainsi une demande croissante de français à la recherche d’une maison à la campagne ou en ville moyenne, plutôt qu'un appartement en ville. Pour certains élus, cette revanche des villes moyennes est légitime car elles sont le lieu de l’excellence du savoir-faire français et de son art de vivre. Si les statistiques de l’INSEE ne permettent pas de mesurer le phénomène de perte d’attractivité des grandes villes (voir article), en revanche plusieurs études, dont celle sur la région Auvergne – Rhône Alpes,  montrent que, bien avant la crise sanitaire et économique, des villes moyennes sont engagées dans des dynamiques positives d’attractivité. 

Source : INSEE

Source : INSEE

Comme le font la Haute Vienne, le Béarn, le Grand Soissons, La Manche ou Les Coëvrons, cette réunion en ligne du Club marketing territorial Adetem-Cner-L’Institut Paris Region, sera l’occasion de faire témoigner des territoires ruraux et villes moyennes qui mettent en œuvre des stratégies et actions pour se rendre plus attractifs auprès des urbains et d’en débattre.
 
Vous souhaitez venir témoigner ? N’hésitez pas à me contacter.
 
Date à noter sur votre agenda : jeudi 26 novembre 2020 de 14h00 à 16h30. Evénement en ligne gratuit avec inscription préalable obligatoire. Modalités d’inscription à venir.  

Evénement animé par Vincent Gollain (L'institut Paris Region) et Gérard Lombardi du CNER
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article