Evaluer sa compétitivité touristique : la méthode PAAM

Publié le par Vincent Gollain

Evaluer sa compétitivité touristique : la méthode PAAM

Aujourd’hui, les territoires sont en compétition pour accueillir des touristes, voire les retenir du fait des pressions exercées par d’autres lieux, mais aussi par les visiteurs eux-mêmes dont les attentes et aspirations changent. C’est parfaitement compréhensible car ce secteur est fortement créateur d’emplois, considérés souvent comme peu délocalisables, et a connu une croissance annuelle moyenne de 7 % à l’échelle mondiale au cours des quinze dernières années, taux qui devrait se maintenir au cours des prochaines années.
L’objectif de cette note méthodologique vise à répondre à une question simple : « Comment évaluer de manière accessible la position concurrentielle de l’offre touristique de son territoire avec une vue à 360° ? » En me basant sur de nombreux travaux existants , et notamment en lien fort avec le modèle de référence sur l’ensemble des particularités de la compétitivité des destinations développé par Ritchie et Crouch , mais aussi ma connaissance terrain du sujet, la réponse que je vous présente tient en 4 lettres : PAAM, comme Piliers ; Amplificateurs, Attracteurs et Marketing management de la destination touristique. Cette nouvelle méthode, que je vous propose dans la lignée de CERISE REVAIT®  pour le développement économique, se veut simple sans être simpliste et appropriable par le plus grand nombre. En étant la plus transparente possible, elle doit permettre une flexibilité d’utilisation, y compris pour la déformer en fonction de vos besoins.
Cette méthode permet d’évaluer son offre mais aussi celles de territoires concurrents et ou de bonnes pratiques. Le rapport que vous pouvez télécharger est la première version nettement améliorée et développée (Disons version 1.2) depuis l’esquisse proposée dans mon post d’octobre 2016 paru sur ce blogue, repris et légèrement développé dans mon livre de mars 2017 . Il m’a fallu du temps pour l’écrire tant par manque de disponibilité que par nécessité de maturer certaines idées et de les tester auprès d’autres professionnels et acteurs de terrain. N’hésitez pas à me contacter pour améliorer cette première version en tenant compte de vos retours d’expérience. Je vous en remercie par avance.

Evaluer sa compétitivité touristique : la méthode PAAM
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article