Strasbourg assume son optimisme

Publié le par Vincent Gollain

(c) Architecture Studio - photographe Paul Prim

(c) Architecture Studio - photographe Paul Prim

Dès 2009, l’Eurométropole de Strasbourg s’est engagée dans une démarche de développement économique et d’attractivité de son territoire. Celle-ci a été renforcée en 2015, en fixant les prochaines priorités jusqu’en 2030 avec des objectifs chiffrés. Une feuille de route en a résulté,  Strasbourg Eco 2030, posant les priorités stratégiques. Parmi elles, le marketing territorial a été identifié comme un des leviers majeurs de réussite.

Résolument tournée vers l’avenir, il est donc apparu clairement que Strasbourg devait affirmer un positionnement plus marqué. Mettre bien sûr en valeur ses atouts reconnus, mais surtout dévoiler des qualités souvent insoupçonnées : la jeunesse, le dynamisme économique, la recherche et l’innovation, les grands projets, le croisement des cultures, le sens de l’accueil...

Marque fédératrice, ouverte et partagée, Strasbourg Europtimist incarne ce nouveau positionnement. Cette marque, lancée en 2011 (article), est porteuse de sens et créatrice de valeur collective. Toutefois, il fallait lui redonner vie, une nouvelle apparence, en révéler le potentiel, la charger de sens et en faire l’étendard de la nouvelle dynamique d’attractivité de la métropole. C'est chose faite depuis janvier 2019 puisque la marque Strasbourg Europtimist bénéficie d’une nouvelle identité (cf. logo ci-contre), plus visible, destinée à se rendre plus attractive auprès de cibles identifiées, au sein de la métropole et au-delà : étudiants, professeurs, chercheurs, artistes, entreprises, startup, touristes… Autrement dit, toutes personnes optimistes et animées d’un esprit d’entreprendre, en accord avec les valeurs du territoire !

© Ville et Eurométropole de Strasbourg, 2019.

© Ville et Eurométropole de Strasbourg, 2019.

La nouvelle identité de la marque Strasbourg Europtimiste a été lancée à travers une campagne d’affichage print et digitale, à Strasbourg, dans le métro parisien et dans la presse économique. Ceci a été l'occasion d'interpeller les publics visés avec un quizz : "Et vous, quel optimiste êtes-vous ?" et de mettre en ligne un site d'attractivité économique qui permet aux publics exogènes visés, entreprises, étudiants, cadres, chercheurs… de découvrir les atouts de la ville.

Plutôt que de s'appuyer sur un vaste réseau d'ambassadeurs, les porteurs de la démarche marketing s'appuient sur un nombre limité de Chiefs Optimists Officers, équivalents des Chiefs Happiness Officers dans les entreprises. Ces personnalités, au nombre de 8, ont pour mission de prendre la parole pendant deux ans pour représenter le territoire et la marque. Engagés et bénévoles, ces nouveaux messagers ont une liberté totale de parole, bénéficient d'outils de communication spécifiques et peuvent être mobilisées dans certaines actions de prospection-promotion. L'interview de Emeline Hahn, Co-fondatrice et CEO de Fizimed, illustre leur rôle.

© Ville et Eurométropole de Strasbourg, 2019.

© Ville et Eurométropole de Strasbourg, 2019.

Dans la lignée de la nouvelle stratégie de marketing territorial, la vidéo ci-après a pour ambition de faire voyager les Internautes en 2 minutes 30 dans le cœur battant de Strasbourg :  ses lieux historiques, sa douceur de vivre, sa gastronomie gourmande, ses entreprises innovantes, ses artistes passionnés, ses chercheurs émérites... Cinq valeurs singulières au territoire strasbourgeois sont mis en avant au fil de la vidéo :
• Naturelle : 4ème ville cyclable du monde, 3ème ville verte de France, Strasbourg est une ville durable et pionnière en matière de mobilités douces. 
• Connectée : 1ère ville connectée de France en 2016, Strasbourg est une ville de réseaux aussi bien en termes d'innovations technologiques que d'innovations sociales. Elle dispose d'un nouveau tram transfrontalier reliant chaque jour la France à l'Allemagne. Elle se situe au croisement de quatre corridors européens. 
• Européenne : ville cosmopolite et transfrontalière, ouverte sur le Monde et siège des institutions européennes. 
• Optimiste : le moteur de l'entrepreneuriat strasbourgeois est basé sur l'optimisme ! Le territoire abrite un large écosystème start-up et un tissu riche d'entreprises de toutes tailles qui témoignent d'une envie incompressible de créer, d'entreprendre et d'avancer vers un avenir meilleur. 
• Ensemble : le slogan de Strasbourg Éco 2030, la feuille de route économique de l’Eurométropole de Strasbourg, est "un territoire à faire grandir ensemble".  L'Eurométropole attache beaucoup d'importance à la dimension partenariale. La collaboration de tous contribue à la prospérité du territoire et au bien vivre ensemble.

Pour mieux séduire et accueillir, deux formes de mises en contact ont été lancées à cette occasion : 

  • une mise en relation directe avec un Strasbourgeois qualifié de "Résoptimist". C'est un spécialiste qui peut être identifié sur le site Internet en fonction des critères de recherche de l'Internaute. Sa mission est de faciliter la venue à Strasbourg des nouveaux contacts identifiés par le site Internet.
  • une mise en relation avec la team Europtimist qui sont présentés comme les guides en ligne, les meilleurs alliés des internautes pour découvrir Strasbourg, une source d’information. Leur mission ? Proposer les meilleurs infos pour faciliter la venue des publics à Strasbourg.

Pour conclure, la nouvelle stratégie de Strasbourg illustre un bel exemple de démarche marketing partagée entre des entreprises représentatives et des institutions. Trois agences (Bastille, Vo et Pan) ont été mobilisées pour accompagner cette nouvelle identité et ses outils. Encore centrée sur l'attractivité économique, cette démarche qui comprend plusieurs initiatives novatrices, mérite d'être suivie dans le temps. 

Article : Vincent Gollain, avril 2019.

Remerciements à Damien Roy, Chef de projet marketing territorial, Ville et Eurométropole de Strasbourg.

Publié dans markterr, strasbourg, Branding

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article