Comment rendre son territoire économiquement attractif, y compris dans des régions basée sur une économie traditionnelle ? L’exemple allemand des écosystèmes d’innovation

Publié le par Vincent Gollain

Comment rendre son territoire économiquement attractif, y compris dans des régions basée sur une économie traditionnelle ? L’exemple allemand des écosystèmes d’innovation

Les écosystèmes territoriaux au cœur du développement territorial
Nicolas Colin, cité dans un article du journal Le Monde du 17 octobre 2018, disait : "Les activités de proximité se développent là où grandissent les entreprises numériques". Si l’on élargi ses propos, on peut considérer que l’économie contemporaine n’est plus principalement tirée par des grandes implantations industrielles et tertiaires qui entraînent le reste du tissu économique local, mais de plus en plus par des écosystèmes territoriaux d'innovation (au sens large) surtout ancrés dans le numérique, la Tech et les Sciences du Vivant. Ces écosystèmes, composés d’établissements de toutes tailles, sont au cœur du développement des économies territoriales des pays industrialisés. Certains prennent la forme de clusters, pôles de compétitivité, lieux totems, etc. Les célèbres travaux de Moretti aux Etats-Unis sur la nouvelle géographie des emplois montrent ainsi que les lieux de croissance de l'emploi sont fondés sur ces écosystèmes d'innovation et qu'un emploi dans un écosystème d'innovation génère 3 à 5 emplois induits dans les services, surtout si les conditions le permettent et notamment la capacité à "loger" à un prix raisonnable les salariés. Ce dernier point est d’ailleurs un vrai défi pour les grandes agglomérations, qui du coup s'étendent géographiquement pour étendre l’offre de logements, mais sans parvenir à compenser la hausse des valeurs foncières (voir les publications de la Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme – FNAU tel que le Métroscope 2018). Jamais le besoin d'anticiper et d'optimiser l'utilisation de l'espace (rare par définition) n'a été aussi criant.
Il ne faut pas déduire de ces analyses que la stratégie de développer un pays sans usine et grandes unités est viable, mais simplement que les usines et grandes unités tertiaires se transforment, se compactent et sont de plus en plus dépendantes de leurs connexions avec des sous-traitants et partenaires situés à proximité, aux flux de données, à la proximité de talents et compétences, etc. (voir l’étude IAU sur les critères de localisation des usines du futur en cliquant ici). 

Le management des écosystèmes territoriaux est devenu une « ardente obligation » pour les acteurs locaux
Aujourd’hui, le management des écosystèmes territoriaux, qu'ils soient fondés sur une base productive ou résidentielle, doit être placé au cœur des modèles territoriaux de développement économique. Ce n'est pas si simple que cela car les écosystèmes sont par nature agiles et complexes. Pour autant la littérature et l’observation empirique d’écosystèmes à travers le monde (voire publication dédiée des Entretiens Albert-Kahn) montrent que les territoires qui réussissent le mieux sont ceux qui possèdent des écosystèmes territoriaux mais aussi qu’un management collectif de ceux-ci améliore la performance d’ensemble.

Le cluster des industries créatives d'Ile-de-France - (c) IAU Ile-de-France

Le cluster des industries créatives d'Ile-de-France - (c) IAU Ile-de-France

Comprendre et apprendre à développer ses écosystèmes territoriaux : la démarche Symbiogora
Pour répondre au défi du management des écosystèmes territoriaux, le Laboratoire sur les écosystèmes d'innovation de l'Université Catholique de Lille dirigé par Michel Saloff Coste, la société In Principo (Olivier Réaud) et l’IAU Ile-de-France dirigé par Fouad Awada ont eu l'idée de créer une Communauté Apprenante sur les écosystèmes d'innovation. Il ne s'agit pas de lancer une série de conférences, mais bien une Communauté nationale, branchée sur les réseaux internationaux, et qui, sur la base de bonnes pratiques repérées et de techniques proches du Design Thinking, permet aux participants de coconstruire des réponses opérationnelles à des idées apportées par ces experts & praticiens nationaux et surtout internationaux. Plusieurs centres français et européen de compétence ont répondu favorablement à cette initiative qui porte le nom de Symbiogora, contraction de symbiose et d'Agora. Cette démarche a été lancée le 28 novembre 2018. 

Comment rendre son territoire économiquement attractif, y compris dans des régions basée sur une économie traditionnelle ? L’exemple allemand des écosystèmes d’innovation

A la découverte des écosystèmes territoriaux allemands
Dans chaque vallée allemande, il y a une PME qui exporte, dans chaque gros bourg, une ETI leader mondial dans sa spécialité. Les allemands ont-ils trouvé un modèle d'écosystème maillant tradition et innovation ? Ce modèle est-il spécifique, culturel, pleinement opérationnel ? Comment s'en inspirer à bon escient pour nos territoires ? 
Basée sur la méthode du Design Thinking appliqué à une Communauté Apprenante, la prochaine réunion de Symbiogora, 1ère Communauté de ce type sur les Ecosystèmes territoriaux, se propose de découvrir ensemble la réalité territoriale du "made in Germany" et d'en tirer les enseignements.
Pour appréhender le mode de fonctionnement de ces écosystèmes à l'échelle territoriale, notre premier témoin Claudine Villemot-Kienzle présentera cet avantage comparatif allemand en s'appuyant sur 3 témoins qui apporteront un regard sur le monde des startups, un regard du point de vie des ETI et un regard du point de vue des territoires.
La difficulté dans le benchmarking des bonnes pratiques est la capacité à les implémenter dans son propre contexte. Avec les méthodes de dynamique collective utilisées par Symbiogora nous faciliterons l'appropriation des bonnes idées et actions identifiées pour les transposer dans la réalité de nos écosystèmes territoriaux français.
Si vous souhaitez en savoir plus sur les conditions d'accès à cet événement, c'est simple. Il suffit de suivre le lien suivant : https://symbiogora.eu/forums

Comment rendre son territoire économiquement attractif, y compris dans des régions basée sur une économie traditionnelle ? L’exemple allemand des écosystèmes d’innovation
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article