Angoulême, un Club d’Ambassadeurs au cœur de la démarche d’attractivité

Publié le par Vincent Gollain

(c) Ville d'Angoulême

(c) Ville d'Angoulême

Nouvelle étape du Tour de France des initiatives de marketing territorial, Angoulême réputée pour sa filière image et son Club d’ambassadeurs au cœur de la démarche d’attractivité.

Située sur le front Atlantique européen, la ville d’Angoulême avec ses 45 000 habitants (plus de 140 000 à l’échelle de l’agglomération) offre un cadre de vie souvent considéré comme très séduisant avec ses murs peints en référence à la BD et ses charmantes rues piétonnes bordées d'anciennes fortifications et d'espaces verts. Cette destination dispose également d’un patrimoine roman de tout premier ordre qui renforce son attractivité touristique (500 000 visiteurs par an).

Mais la réputation de la ville d’Angoulême n’est pas figée dans cette image d’Épinal de douceur de vivre. Elle s’est forgée, année après année, une solide réputation grâce à la Bande Dessinée et plus globalement son univers créatif. Il faut dire qu’elle concentre aujourd’hui de nombreuses forces dans ce domaine à commencer le pôle image Magelis qui, créé en 1997, est un véritable moteur de développement économique de la filière image et de l’audiovisuel numérique, marqué notamment par un campus regroupant 1200 étudiants dans 12 établissements d’enseignement spécialisés et une pépinière d’entreprises.

(c) Pôle Magelis

(c) Pôle Magelis

Dans le domaine créatif, Angoulême, c’est aussi 100 entreprises et associations dédiées, un fond d’aide en animation, les murs BD, la Cité internationale de la BD et de l’image, la Maison des auteurs, le Festival de la BD ou l’Association Pro 1600 images.

Consciente de ses atouts, mais aussi des enjeux d’un bon positionnement face aux autres compétiteurs situés à l’Ouest et au Sud-Ouest du territoire national, Angoulême a créé en 2016, en partenariat avec Charente Tourisme, la marque territoriale « J’aime Angoulême » qui est portée notamment par un Club d’ambassadeurs affiché comme porte-drapeau de cette démarche d’attractivité et d’identité du territoire.

(c) Ville d'Angoulême

(c) Ville d'Angoulême

Pour ses initiateurs, cette démarche vise 3 objectifs :

  • Différencier le territoire dans un contexte concurrentiel,
  • Construire l’image d’Angoulême et développer sa notoriété,
  • Donner un sens collectif et fédérateur à la démarche d’attractivité territoriale.

Aujourd’hui, cette démarche est soutenue par 75 ambassadeurs contre 49 en 2016. Ces ambassadeurs ont pour mission de :

  • Véhiculer une image positive d’Angoulême auprès de leurs contacts professionnels et personnels, notamment sur les réseaux sociaux ;
  • Contribuer au diagnostic de visibilité territoriale et proposer des axes d’amélioration,
  • Participer à la construction d’outils de promotion territoriale,
  • Détecter d’éventuelles opportunités de développement qui permettraient d’attirer à Angoulême des événements, projets d’investissement, entreprises, touristes ou nouveaux habitants,
  • Diffuser les supports de communication mis à leur disposition,
  • Contribuer à l’essor du Club en parrainant leurs contacts.

Pour être efficace, la ville d’Angoulême a constitué un kit complet d’outils de promotion et de communication qui est mis à la disposition des ambassadeurs. Ceux-ci bénéficient également d’entrées privilégiées à des évènements locaux et sont conviés à participer à des ateliers de travail, des rencontres BtoB, des missions internationales, etc.

(c) Ville d'Angoulême - Edouard Memponte

(c) Ville d'Angoulême - Edouard Memponte

Une belle démarche, adaptée aux ambitions et moyens de la collectivité, et qui devrait inspirer d’autres villes et agglomérations.

 

Article : Vincent Gollain. Remerciements à la Mairie d’Angoulême.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article