Le marketing territorial des Centres-Villes : les intervenants du séminaire du Club du 10 avril 2018

Publié le par Vincent Gollain

(c) ADETEM, 2018

(c) ADETEM, 2018

Les études s'enchaînent et les constats convergent : hormis pour les grandes agglomérations, nombre de nos centres-villes et centres-bourgs sont malades. C'est d'ailleurs parfois particulièrement visible en se promenant dans les rues du fait des « rideaux baissés », d'amoncellements d'affiches « à louer » ou « à vendre », de disparition de petits commerces, transfert de services publics en rocade, hausse de la vacance résidentielle, etc.

 

Les motifs sont nombreux à commencer par le mouvement profond de péri-urbanisation, le développement important des surfaces commerciales, mais aussi de services à la personne, en périphérie, l'évolution des comportements de mobilité et d'achat, les départs d'habitants et entreprises, etc.

 

Faut-il s'y résoudre et s'attendre à une autre vague avec la montée en puissance de l'e-commerce ? Pas sûr, car les comportements changent à nouveau, progressivement, et paradoxalement Internet pourrait conduire à un retour en grâce des centralités d'agglomérations petites et moyennes qui se sont transformées pour proposer une ambiance différente des périphéries ou des expériences numériques sur Internet.

Les villes qui s'attaquent à cet enjeu majeur, souvent soutenues par des fonds publics et l'opinion publique, mènent des stratégies nombreuses et diverses en fonction des contextes et moyens disponibles.

 

Quelle est la place pour le marketing territorial dans ce contexte ?

 Nous vous proposons de venir échanger à ce sujet lors du prochain Club Marketing Territorial ADETEM / CNER / IAU avec nos intervenants :

  • Didier Dély, Directeur Général Adjoint, Groupe Chevreuse et ancien DG de la SEMAEST de Paris. Il nous fera part de son expérience sur les actions et opérations menées à Paris et dans d'autres villes pour préserver et diversifier le commerce et l'artisanat.
  • Elodie LLobet, dirige la société Generacio. En accompagnant les territoires dans la prise en compte des enjeux du vieillissement de la population et la compréhension des publics seniors, elle apportera son regard sur l'amélioration des centres-villes par et pour les personnes âgées.
  • Delphine Fardoux et Léa Busselez de la société Adenda présenteront les possibilités de développement ou d'évolution du commerce, des services et des activités de loisirs dans les centres-villes, en insistant sur les liens entre urbanisme et attractivité.
  • Dominique Moraux de Dynam Consult SPRL (Belgique) et Jean-Luc Santarelli de l'agence marketing digital Lydaxius présenteront en avant-première un environnement de travail collaboratif à disposition des personnes actives pour le devenir des centres-villes.

J'animerai le débat et les échanges avec Noémie Condomines et Gérard Lombardi du CNER.

Pour s'inscrire :

  • Adhérents ADETEM : gratuit pour vous. Voir avec Adetem pour signaler votre venue
  • Adhérents CNER : gratuit pour vous. Merci de contacter Noémie Condomines du CNER
  • Partenaires IAU : gratuit pour vous (nombre limité de places). Me contacter.
  • Autres situation, il faut suivre le lien. Si vous souhaitez découvrir l'ADETEM à travers cette réunion avant d'adhérer, merci de contacter l'Adetem.

 

La réunion se tiendra le 10 avril 2018 de 14h à 16h45 à l'IAU Ile-de-France - 15 rue Falguière - 75015 Paris. Métro : Falguière (ligne 12).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article