Casablanca renforce sa présence dans le cercle des experts du marketing territorial

Publié le par Vincent Gollain

(c) Marc Marynower, 2018

(c) Marc Marynower, 2018

La première édition d’Africa Place Marketing s’est tenue le 16 janvier 2018 à Casablanca. Consacré au marketing territorial, ce symposium international vise à devenir une plateforme d’échanges entre les experts internationaux et les acteurs locaux du territoire en Afrique.

Cet évènement, qui a réuni un auditoire de près de 200 personnes composé d’experts, d’universitaires, d’entreprises et des représentants de villes africaines et européennes, n’est pas né à Casablanca par hasard. En effet, cette métropole a l’ambition de s’affirmer comme une destination attractive et pionnière en matière de marketing territorial en Afrique du Nord.

Rappelons qu’il y un an Casablanca, avec la marque wecasablanca, devenait la première ville marocaine et africaine à se doter d’une démarche globale d’attractivité sur une base similaire à plusieurs initiatives françaises et européennes. Cette marque est devenue la bannière qui accompagne la stratégie 2015-2020 de la métropole axée sur les conditions de vie des citadins, la mobilité, l'attractivité économique et le climat des affaires. Il s'agit aussi de travailler à la réhabilitation et la mise à niveau des infrastructures de divertissement et de loisirs, l’aménagement du littoral touristique, la mise à niveau et l’équipement de zones sous­-équipées, l’amélioration de la mobilité et des moyens de transports publics et la construction de nouveaux équipements publics. Cette marque a été créée par Casablanca Events et Animation, société anonyme de droit privé à capitaux publics née en 2015 et dotée d’un capital social de 14 millions de Dirhams.

Placé sous le thème « De la mobilisation interne à l’attractivité externe des territoires », la première édition d’Africa Place Marketing a été organisée autour d’une session plénière animée par des représentants des organismes en charge du pilotage des démarches de marketing et de politique de marque d’Amsterdam, Berlin, Londres et Casablanca. Ils se sont ainsi succédés pour partager leurs expériences tout en les illustrant de cas pratiques dûment documentés.

Les expériences réussies de mobilisation des publics en Europe ont été mises en exergue avec des démarches de référence dans le domaine comme Iamsterdam, qui a misé sur le développement des partenariats public-privé et a fédéré ses acteurs économiques autour de l’Amsterdam Metropolitan Club et du réseau Amsterdam Partners, BeBerlin, qui a réussi à faire co-financer sa démarche d’attractivité par un réseau de plus de 280 entreprises, ou encore Londres qui mobilise ses acteurs locaux à travers l’événementiel.

Deux tables rondes ont également été organisées : la première sous le thème « Mobilisation des citoyens et des acteurs locaux, préalable pour l’attractivité des territoires » a été l’occasion de rebondir sur les présentations de la session plénière et de réfléchir à une stratégie de mobilisation des entreprises et des citoyens propres aux territoires du continent africain et sur Casablanca notamment. Rappelons que lors du lancement de la marque, certains habitants avaient réagi comme l’illustre cet article du HuffPost Maroc. La seconde table ronde a porté, quant à elle, sur un sujet tout aussi important « La stratégie événementielle, facteur d’attractivité pour les territoires ». Cette séance a permis de revenir plus amplement sur le rôle des événements dans l’amélioration de l’attractivité des territoires, leurs impacts économiques, leurs impacts d’image et leur capacité de mobilisation des acteurs locaux. Cette approche est en effet au cœur de la stratégie d’attractivité et de marketing territorial mise en place.

Remerciements pour les informations fournies à Marc Marynower, Agence MMAP, et Touda Loufti, directrice Stratégie & Développement, Casablanca Events & Animation. Toute erreur ou omission ne leur est pas imputable bien entendu !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article