Votre territoire est-il mal aimé ? Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou pas du tout? Alors, que faire ?

Publié le par Vincent Gollain

(c) Vincent Gollain - extraits des paroles "Le mal aimé" de Claude François

(c) Vincent Gollain - extraits des paroles "Le mal aimé" de Claude François

Quelle que soit la réponse que vous apportez à cette interrogation, la dernière réunion du Club Marketing territorial  ADETEM - CNER - IAU de l’année 2017 devrait susciter votre intérêt, voire l’envie de nous rejoindre pour écouter, réagir et même témoigner.

 

Qu’avons-nous mis derrière cette appellation de « territoire mal aimé » ? Il s’agit pour nous de territoires dont l'image a longtemps été perçue comme négative, dégradée voire même mal connue. Il peut s’agir de territoires au passé industriel, de zones défavorisées, de lieux de conflits, de territoires ayant subi un traumatisme naturel, etc. Vous le voyez, nous avons pris un large spectre car il s’agit pour nous d’échanger sur la capacité d’un territoire à changer sa réputation pour engager progressivement les cibles retenues et leurs prescripteurs dans un tunnel de conversion visant à changer la valeur perçue du territoire dans leur esprit et agir sur leurs comportements. Bref, faire du marketing territorial !

 

Pour éclairer nos échanges, trois experts ont d’ores et déjà accepté de venir témoigner de leurs expériences :

 

· Norbert Crozier, directeur de la Mission Louvre Lens Tourisme qui porte la démarche de marketing territorial "ALL - Autour du Louvre Lens"

·  Eléonore Hauptmann – consultante et ancienne responsable marketing territorial de l’ANRU

·  Axelle Poulaillon - Directrice du marketing territorial et du mécénat - Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis - marque IN Seine Saint Denis

 

La réunion se tiendra le 11 décembre 2017 de 14h à 17h à l’IAU Ile-de-France 15 rue Falguière Paris 15ème (Métro ligne 12, station Falguière).

 

Débat animé par Vincent Gollain et Noémie Condomines

 

Inscription obligatoire en cliquant ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article