La mobilité des entreprises franciliennes, facteur de développement des territoires ?

Publié le par Vincent Gollain

La mobilité des entreprises franciliennes, facteur de développement des territoires ?

Selon l'IAU Ile-de-France, l'Insee et le Crocis de la CCI Paris Ile-de-France, chaque année, 25000 établissements franciliens quittent leur commune. Ces déménagements ou « transferts », pour les trois quarts internes à l’Île-de-France, sont un indicateur essentiel pour évaluer son attractivité économique. Dans quelle mesure ont-ils un impact sur la dynamique du tissu productif et sur l’emploi ? Quelles sont les motivations et les arbitrages opérés par les entreprises dans ces mouvements géographiques ?

En se limitant aux établissements qui changent de commune (l’analyse porte sur une moyenne annuelle de 2009 à 2014), près de 25 000 établissements déménagent l’ensemble de leurs moyens de production d’une commune à une autre : soit au sein de l’Île-de-France, soit de la province vers l’Île-France ou de l’Île-de-France vers la province. Parmi eux, 2 400 viennent d’une autre région, 4 000 partent en province et 18 400 changent de commune au sein de la région. La comparaison entre la période 2009-2014 et la précédente 2004-2009 montre que les transferts ont augmenté de 25 % et de façon un peu plus rapide pour les transferts entre l’Île-de-France et les régions françaises.
Les établissements de petite taille sont les plus mobiles car les transferts sont facilités lorsque les moyens de production et le nombre de salariés sont limités.

Malgré des départs d’établissements plus importants que les arrivées, la situation est plus équilibrée en matière d’emploi. Les 2 700 emplois transférés tous les ans vers d’autres régions sont compensés par ceux qui entrent. Ceci s’explique par une taille moyenne un peu plus importante des établissements qui emménagent en Île-de-France. Ces établissements fondent leurs décisions d’installation dans la région-capitale sur des choix économiques.

 

 

 

 

Accéder à l'étude complète et à des graphiques complémentaires en cliquant ici.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article