Les congrès, un secteur stratégique pour la France et sous pression concurrentielle

Publié le par Vincent Gollain

(c) Futuroscope - congrès - événements

(c) Futuroscope - congrès - événements

La France possède une réputation mondiale indéniable en matière touristique du fait de la diversité et de la richesse de son offre. Parfois moins connu du grand public, la France est également une destination importante en matière de Reconcentres et évènements professionnels, tels que les salons, séminaires ou encore congrès professionnels.

Laetitia Jacquard, étudiante en Master Marketing et Management des secteurs Voyages, Hôtellerie et Tourisme, nous propose dans son article une analyse du secteur des congrès en France et dans la région-capitale. Ainsi, la France affiche une 4ème place mondial au classement ICCA 2014, en ce qui concerne le nombre d’évènements accueillis sur le territoire et le nombre de participants mobilisés. Quant à Paris, la ville est classée 1ère capitale mondiale de congrès. Les congrès y génèrent 1,1 milliard d’euros de retombées économiques pour la région Île-de-France et contribuent à la création de plus de 18 000 emplois « équivalents temps plein » (ETP). Deux euros sur trois investis sont le fait des congressistes étrangers, une clientèle éminemment stratégique pour la capitale. Néanmoins ce fort potentiel est très concurrencé par de nombreuses villes françaises et capitales internationales.

Rappelons que pour l’OPIIEC, un congrès peut être défini comme une manifestation organisée par des associations ou organisations sans but commercial et dont l’objectif est de rencontrer des participants d’horizons variés et d’échanger des informations.

Outre l’analyse de cette activité, l’étude dégage plusieurs tendances pouvant impacter l’avenir de ce secteur d’activités stratégique pour l’économie française et de nombreuses villes grandes, moyennes ou petites.

Télécharger l'étude complète

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article