Amiens dans la course de la ville européenne de la jeunesse

Publié le par Vincent Gollain

(c) Vincent Gollain

(c) Vincent Gollain

Le titre de Capitale européenne de la jeunesse est transmis chaque année à une ville européenne différente, pour une période d'un an. C'est une occasion pour la ville choisie de montrer la vie et le développement social, économique et culturel liés à la jeunesse.

Aujourd'hui, Amiens, Derry City & Strabane (Irlande du Nord), Manchester (Angleterre), Novi Sad (Serbie) et Perugia (Italie) sont les cinq finalistes pour obtenir ce titre et générer ainsi les retombées économiques, touristiques et sociales attendues.Les précédentes capitales européennes de la jeunesse étaient Rotterdam (Pays-Bas, 2009), Turin (Italie, 2010), Anvers (Belgique, 2011), Braga (Portugal, 2012), Maribor (Slovénie, 2013), Thessalonique (Grèce, 2014), Cluj-Napoca (Roumanie, 2015) et Ganja (Azerbaijan, 2016). Varna (Bulgarie, 2017) et Cascais (Portugal, 2018) seront les prochaines.

La ville picarde, qui compte 27 000 étudiants ainsi que 21 collégiens et lycéens, a pour ambition de "faire vibrer la jeunesse, d'offrir à ses talents français et européens un immense plateau de promotion. La candidature d'Amiens s'inscrit dans un esprit d'aventure, novateur et participatif".

Réponse : novembre 2016. Pour se tenir au courant de cette candidature et soutenir Amiens, c'est ici.

(c) Ville d'Amiens

(c) Ville d'Amiens

Commenter cet article