Les talents : compétition et marketing territorial

Publié le par Vincent Gollain

Les talents : compétition et marketing territorial

Comme l’indiquait l’OCDE dans son ouvrage de 2008 «Attirer les talents », les travailleurs hautement qualifiés sont au cœur de la compétition internationale. La raison de cette importance stratégique des ressources humaines en science et technologie est simple « l’importance de la mobilité tient à sa contribution à la création et à la diffusion du savoir. Non seulement elle aide à la production et à la diffusion du savoir mais elle est un mode important de transmission du savoir tacite ». L’étude soulignait également que les étudiants sont de plus en plus mobiles et donc objet de convoitises (voir mon article sur Sydney). En matière de politiques publiques, l’étude montrait que la plupart des pays développés ont mis en place des dispositions diverses destinées à faciliter et encourager la mobilité. Seul bémol, peu de pays ont réussi à mettre en œuvre une stratégie cohérente spécifiquement axée sur la mobilité.

Il y a quelques jours, le Conseil d’Analyse Economique a publié sa note « Préparer la France à la mobilité internationale croissante des talents ». Cette étude souligne que si les constats sont à priori rassurants, la situation française est nettement moins favorable pour les talents « ultra-mobiles » qui ne trouvent pas en France un environnement suffisamment attractif. Cette étude indique également la nécessité d’élaborer une stratégie cohérente visant, non pas à retenir les qualifiés, mais à encourager leur retour et les arrivées de personnes qualifiées de niveau équivalent. Suit un ensemble de propositions pour améliorer la position concurrentielle de la France. Plusieurs d’entre elles s’appuient sur une dimension territoriale.

Cela tombe bien car les collectivités territoriales ont décidé de se saisir de ce sujet en lien avec les acteurs académiques, scientifiques, entreprises, culturels, etc. Parmi les bonnes pratiques, le programme international de marketing territorial « Attract Talent » de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (PACA) est régulièrement cité et présenté. L’objectif est simple : agir en faveur de l’attractivité / rétention des talents en PACA. Ce nouveau programme s'appuie sur le savoir-faire accumulé depuis plus de dix ans à travers des dispositifs comme "Home Sweet Home" (voir livre du CNER). La notion retenue de talent est assez large car elle englobe toute personne en capacité d’impacter le territoire par de la création de valeur. ce programme est opéré par l'ARII.

Les talents : compétition et marketing territorial

Initiée dans la cadre de la French Tech, avec un objectif d’amplification immédiate, l’action vise à renforcer la notoriété internationale de la région et agit en direction de l’attractivité des talents au bénéfice des entreprises, des acteurs de l’innovation, de l’enseignement supérieur et des grands programmes structurants.

Une centaine de dirigeants emblématiques et une cinquantaine de partenaires publics et privés de l’enseignement, de la recherche et du développement économique se mobilisent en faveur de ce programme, articulé autour des 3 grands axes suivants :

  • ATTRACT TALENT LABEL est une reconnaissance régionale pour tous ceux qui s’engagent à faire progresser leur niveau d’engagement en faveur des talents (outil de scoring).
  • ATTRACT TALENT HUB est la plateforme online régionale de promotion et d’échange pour et entre les Talents.
  • ATTRACT TALENT EVENT est un programme marketing, ponctué d’animations à l’international (road show et conférences à Londres, Etats-Unis, Singapour, Shanghai.., etc.) ainsi qu’en région dont HOST A TALENT, (150 leaders de Provence-Alpes-Cotes-d’Azur invitent chez eux 150 profils internationaux, autour de plusieurs temps forts les 24-26 sept. 2016).

La dernière opération Attract Talent Event s'est tenue à Londres le 27 avril dernier et a connu un très vif succès puisque plus de 200 talents londoniens ont été rencontrés par les 15 entreprises régionales accompagnant l'ARII.

Commenter cet article