Vis ta life en Auwwwergne de la tentation

Publié le par Vincent Gollain

Vis ta life en Auwwwergne de la tentation

Depuis plusieurs années, l'Auvergne a pris l'habitude de lancer des campagnes originales de marketing territorial qui convergent toutes sur le même objectif : contribuer à intensifier l'arrivée de nouveaux habitants pour accroître et rajeunir la population. J'ai eu l'occasion de relayer plusieurs de leurs initiatives. C'est un très bel exemple de réussite et surtout de constance dans le temps de polarisation des actions autour d'un même objectif. La réputation, c'est la répétition !

Autre enseignement intéressant, l'ensemble des actions menées portent sur les 3 dimensions du marketing territorial : a) agir sur l'image perçue par une politique de marque audacieuse et cherchant à repositionner l'Auvergne autour des valeurs du "Nouveau Monde", b) concentration des moyens sur des cibles précises et avec des outils et actions adaptées et enfin c) sensibilisation des auvergnats de souche et de coeur pour qu'ils s'impliquent dans l'attractivité de leur région.

L’Agence des Territoires d’Auvergne, en partenariat avec la Région Auvergne, a lancé ce mercredi 9 septembre l'opération "Vis ta Life en Auvergne".

Vis ta life en Auwwwergne de la tentation

Le coeur de l'offre repose sur une cinquantaine d'offres d'emplois avec loyers remboursés pendant la période d'essai, les profils de 400 entreprises auditées à reprendre et un service d'aide à la formation de startups pour attirer des actifs du reste de l'Hexagone.

Afin d'accompagner les personnes potentiellement intéressées, un dispositif complet d'accompagnement est mis en place : encadrement professionnel personnalisé, loyer remboursé pendant trois mois (cf. New Deal) et réseau d'habitants bénévoles.

Pour dynamiser cette opération, l'Auvergne l'arrêtera le 25 novembre 2015 et propose de rembourser l'expérience auvergnate si la greffe ne prend pas avec certains candidats (maximum 1000 euros).

Bien entendu, comme dans toute opération commerciale, il y a des clauses particulières qui s'appliquent : ce dispositif ne s'adresse pas aux auvergnats et des jurys permettront de sélectionner les profils retenus pour les 3 offres offertes (offres d'emplois, reprises d'entreprises, création de start-ups).

Pour promouvoir cette opération marketing ciblant les salariés souhaitant changer de vie et la génération Y, l'ARDTA mobilise son savoir-faire en matière de marketing digital. Habituée à utiliser des personnages (Rappelez-vous l'Auwwwergne de la tentation ou les urbanophiles), un nouveau personnage est mobilisé par l'Auvergne, Bengui. Très connu des jeunes Internautes, ce Youtubeur propose un univers intéressant, décalé et très "esprit web". Le nombre de visionnage de ses vidéos est très élevé. C'est donc lui qui est chargé de nous faire découvrir l'Auvergne et ses charmes (je vous laisse voir le film ci-après). La vidéo est bourrée de clins d'oeil et de situations burlesques qui dérideront la génération Y et bien d'autres ! Certains pourront avoir deux interrogations sur l'usage de cette vidéo dans une opération de marketing territorial : sa durée (7 minutes et 46 secondes) et l'adéquation entre l'univers de Bengui et les modes de décision des cibles (Bengui contribuera-t-il à influencer favorablement les prises de décisions des cibles retenues ?) Difficile de répondre à ces deux questions à ce stade. A suivre de près pour voir comment les Internautes vont réagir !

Commenter cet article