Sud de France : de l'agro-alimentaire au cinéma

Publié le par Vincent Gollain

Sud de France : de l'agro-alimentaire au cinéma

La marque Sud de France est née sous une bonne étoile. Créée par la Région Languedoc-Roussillon en 2006, elle visait à promouvoir des produits agro-alimentaires et viticoles régionaux (plus). Selon ses promoteurs, "cette démarche Sud de France identifie et repère un art de vivre, des produits aux accents pluriels, riches en saveurs, en émotions, en sensations". Le film ci-après exprime ce positionnement initial.

(c) Sud de France

Progressivement la marque a gagné en notoriété et, dans l'esprit des cibles et prescripteurs, est devenue une marque de destination plus qu'une marque d'un territoire régional. Les enquêtes montrent d'ailleurs que la plupart des clientèles interrogées pensent que cette marque couvre une dimension géographique nettement plus étendue que la réalité.

Pour surfer sur cette notoriété, cette marque s'est déclinée pour élargir le champ des actions de développement économique avec l'Agence Sud de France Développement et le tourisme avec Destinations Sud de France (Découvrir, bouger, sortir, séjourner).

Plus récemment, cette marque s'attaque au marché du cinéma avec un film de promotion, un peu long, mais détaillant la gamme des tournages réalisés dans la région. Il faut dire qu'en région Languedoc-Roussillon, l'accueil de tournages génère un impact économique global, estimé sur la base des rendus de compte des films soutenus par la Région et des données de la Commission Régionale du Film/Accueil de tournage, entre 4 et 6 millions d'euros par an. Environ 40% de ces retombées bénéficient directement à la filière touristique (hébergement, restauration, commerces, etc.). Les tournages ayant lieu la plupart du temps en basse saison (printemps-automne), c’est un surplus d’activité non négligeable pour la filière. Pour la Région, les retombées en termes de marketing territorial via une dimension émotionnelle forte auprès du grand public sont considérables : le lien que le spectateur construit avec le film se traduit souvent par une attirance forte pour les lieux de son tournage.

Dans ce contexte, les Directions du Tourisme et de la Culture et du Patrimoine de la Région Languedoc-Roussillon ont élaboré, en lien avec leur partenaire Languedoc-Roussillon Cinéma, un film court de promotion de la destination, à travers un corpus de 30 séquences de films tournés en région. En capitalisant sur la notoriété des productions tournées en Languedoc-Roussillon, cette réalisation revêt deux objectifs forts :

- aller plus loin dans le changement d'image de la destination Sud de France et capter ainsi de nouvelles clientèles,

- accueillir davantage de tournages en région.

Commenter cet article